[Débutant] Nos astuces pour se lancer dans le zéro-déchet

Vous êtes-vous déjà posé ces questions : Comment débuter un mode de vie zéro déchet ? Par où commencer 🤔 ?

C’est top et nous ne pouvons que vous encourager à passer à l’action 🙌 ! Dans cet article nous répondrons à vos interrogations et nous vous offrirons quelques astuces et conseils pour débuter le zéro-déchet.

Néanmoins, avant de passer au sujet principal, nous préférons vous préciser que nous n’avons pas écrit cet article pour vous faire culpabiliser ou vous dire quoi faire et qu’est-ce qu’il faut éviter. Nous vous proposons simplement quelques astuces pour débuter en douceur un mode de vie zéro-déchet. Car oui, personne n’est parfait, pas même les experts du zéro déchet. Et comme pour tout, il n’est pas toujours simple de s’adapter et changer ses habitudes du jour au lendemain. C’est pourquoi nous allons simplement vous présenter quelques gestes de débutant pour tendre au zéro-déchet 😊.

Nous savons que ce mode de vie durable n’est pas inné. Il s’affine au gré des échecs et des réussites que l’on vit. Ainsi, malgré l’urgence climatique actuelle, nous vous recommandons de vous initier étape par étape au zéro-déchet. Rien ne sert de révolutionner votre quotidien, cela relève de l’utopie et peut parfois être décourageant voire contreproductif.

Cette petite introduction faite, nous pouvons désormais vous citer le plus intéressant, à savoir des astuces utiles et des conseils précis pour débuter le zéro-déchet au quotidien 😁 !

Suivre la règle des 5R 🖐

Passer au zéro-déchet peut sembler facile sur le papier, mais cela demande une bonne organisation et, surtout, quelques changements dans ses habitudes quotidiennes. Pour vous y aider, nous vous présentons la règle des 5R. Cette règle mère du zéro-déchet repose sur cinq grands principes qui nous permettent de repenser nos modes de consommation dans un ordre bien précis :

  • Refuser : n’achetez pas ce dont vous n’avez pas besoin et reconnaissez ce qui est réellement utile et nécessaire.
  • Réduire : réduisez votre consommation personnelle en n’achetant que les quantités nécessaires et en limitant le gaspillage.
  • Réutiliser : bannissez les produits à usage unique en favorisant des alternatives durables et réutilisables. Vous pouvez également privilégier la seconde main, le reconditionnement et la réparation.
  • Recycler : triez vos déchets et sélectionnez des produits qui, en fin de vie, peuvent être recyclés.
  • Rendre à la terre : compostez vos déchets organiques.

Si vous respecter cette règle des 5R, vous aurez déjà fait un grand pas dans l’univers du zéro-déchet et vous verrez que vos déchets du quotidien auront nettement diminué. Pour en savoir un peu plus sur cette règle, nous vous avons tout détaillé dans notre article Passer au zéro-déchet avec la règle des 5R 🖐.

la règle des 5r

Changer ses habitudes progressivement

En 2019, un habitant produisait 582 kilogrammes de déchet ménager par an, soit le poids d’un cheval… et ce chiffre continue d’augmenter (source : https://www.vie-publique.fr/eclairage/286185-quelle-gestion-des-dechets-en-france) 😕.

Avant de vous lancer dans le vif du sujet, il est intéressant d’établir « Pourquoi commencer l’aventure zéro-déchet ? » . Comprendre pourquoi on se lance, permets de garder le cap et rester motivé·e 🤗 !

Tout d’abord, il faut prendre conscience de l’importance d’une consommation responsable. Ce déclic peut avoir lieu dans votre vie personnelle. Que ce soit lors de discussions autour du jour du dépassement, de voyages révélateurs, lors de lectures, du visionnage d’un documentaire sur le 7e continent de plastique ou simplement en observant votre environnement de vie du quotidien. Cette prise de conscience est un premier pas vers des changements responsables et positifs dans votre quotidien.

Une fois la prise de conscience faite, vous pourrez évaluer votre mode de vie actuel. Cette analyse vous permettra de savoir à quels moments vous produisez le plus de déchets, quels sont les produits qui génèrent le plus de déchets et quels sont les éléments dont vous n’avez pas besoin. Ainsi, en 3 points, vous saurez rapidement où vous en êtes et quels sont les produits fautifs qui remplissent vos poubelles 😉.

Désormais, vous pouvez vous fixer quelques objectifs simples (rien ne sert de se démotiver dès les premiers jours) et gardez en tête ce qui vous motive à passer au mode de vie zéro-déchet. Petit rappel, mettez en pratique petit à petit. Car oui, comme on l’a dit précédemment, changez vos habitudes bouleverse la vie quotidienne, alors allez y pas à pas et commencez tranquillement avec les 5R 👌 !

Ensuite vous pourrez vous munir de quelques indispensables du zéro-déchet lorsqu’on débute !

Mais déjà, en quelques petits gestes, vous pourrez éliminer une grande quantité de déchets de votre quotidien et vous savez quoi ? Vous réaliserez des économies 😍 !

Trouver des alternatives zéro-déchet pour chaque pièce de la maison

Avoir un mode de vie zéro-déchet, c’est une mission du quotidien qui se passe principalement à la maison. Lorsque l’on débute le zéro-déchet, on veut rapidement remplacer tous ces produits par les alternatives zéro-déchet. Allez-y étape par étape. Il est inutile de remplacer un produit classique par son alternative zéro-déchet alors que celui-ci est fonctionnel ou loin d’être en fin de vie. Oui, il faudra privilégier les produits zéro-déchet, mais seulement au moment venu. De plus, nous ne pouvons que vous conseiller d’essayer de réparer vos objets, de les recycler, les composter quand cela est possible voire même de leur trouver une nouvelle utilisation plutôt que de les jeter directement. Passer au zéro déchet, c’est aussi du bon sens 😁 !

Ainsi nous vous conseillons de rapidement faire un tour chez vous, de regarder vos poubelles et de réaliser votre production de déchets sur plusieurs jours. Une fois fait, vous vous rendrez rapidement compte du nombre de produits jetés et des déchets qui peuvent être limités, voire évités 😅.

Une cuisine zéro-déchet 🍽️

Débutons par la cuisine puisque c’est généralement la pièce où les emballages sont les plus présents. Car oui, entre les pots de yaourt, les packagings, le sopalin, les produits d’entretien, etc. on ne s’en sort pas ! Par conséquent, voici quelques astuces pour vous aider à faire de votre cuisine un lieu plus respectueux de l’environnement 🌿 :

Premier point, évitez les emballages alimentaires. Le meilleur moyen pour réduire au maximum les déchets dans sa cuisine, c’est de faire ses courses en vrac. Avec quelques bocaux et des sacs à vrac, vous pourrez drastiquement réduire vos déchets. Vous en trouverez assez facilement en brocante, dans un Emmaüs près de chez vous ou en faisant appel à vos proches. Ensuite, rendez-vous dans une épicerie vrac et prenez, à l’aide de vos bocaux, vos aliments secs du quotidien, tels que des pâtes, du riz, des céréales, des graines, etc. Côté liquide, sachez que certaines boutiques proposent même de l’huile, du vinaigre et des boissons en vrac. Il vous suffira de ramener des bouteilles en verre ou votre gourde et de la remplir. Hop, finis les bouteilles en plastique !

cuisine zéro déchet
Photographe : Karolina Grabowska | Source : Pexels

Ensuite, pour ce qui est des produits frais, comme les fruits et légumes, il est conseillé de privilégiez les épiceries vrac, magasin bio voire les marchés. Cela vous permettra d’avoir des produits de saison, une consommation locale, idéalement bio, et sans emballages (optez pour de sacs en tissu comme les totebags plutôt que des sacs en papier kraft qui génère des déchets) 😊 ! Ces nouvelles habitudes de courses ne bouleverseront pas votre quotidien, mais il vous faudra le temps de prendre le pli. Cela sera bénéfique écologiquement parlant et vous augmenterez vos interactions sociales tout en faisant davantage fonctionner l’économie locale 👌.

Une fois les aliments achetés, on passe à la seconde étape, à savoir les déchets générés. Car oui, vous aurez forcément quelques déchets organiques tels que des épluchures à la suite d’un petit plat cuisiné. Et globalement, ces déchets représentent près de 30% des déchets totaux dans la cuisine. Alors, quoi de mieux que mettre ces 30% à profit à l’aide d’un compost que vous pourrez réutiliser comme fertilisant pour votre potager ou celui de vos proches, si vous n’en possédez pas 👨‍🌾. Si vous avez un jardin, vous pouvez tout à fait installer un composteur et si vous êtes en ville, pas de panique, il existe également des composteurs d’appartement inodores et compacts. De plus, dans toutes les grandes villes, vous trouverez assez facilement des points de compostages collectifs. N’hésitez pas à regarder s’il y en a un près de chez vous 😉.

bee wrap tuto

Troisième point, il arrive de faire trop à manger lors d’un repas et qu’il y ai quelques restes. Plutôt que de les jeter, conservez-les simplement dans des tupperwares en verre. Vous ferez des économies et limiterez le gaspillage 💪.

Dans la lignée, vous pouvez remplacer le film étirable en plastique et le papier aluminium par des Bee Wraps ou des Charlottes alimentaires. Ils auront la même utilité, mais n’occasionneront pas de déchets puisqu’ils sont réutilisables.

On vous a même écrit un tuto pour fabriquer vos Bee Wraps à la maison, let’s go 🐝 !

Une salle de bain zéro-déchet 🛁

Seconde pièce génératrice de déchet : la salle de bain. Ici, il faudra s’attaquer aux produits de nettoyage, aux cosmétiques et aux accessoires d’hygiènes 😊. Pour faire simple, il faut envisager qu’il existe des alternatives durable et responsable à chaque produit à usage unique et jetable.

Premier challenge, pourquoi ne pas s’essayer à fabriquer soi-même ces produits d’entretiens et d’hygiènes ? En plus d’être économique, vous saurez la composition de vos produits et vous réduirez les déchets liés aux emballages. Bien entendu, si la fabrication maison ne vous tente pas, vous pouvez toujours vous rabattre sur les produits solides. Il existe désormais de nombreuses alternatives solides telles que des savons (on peut citer le célèbre savon de Marseille), des shampoings, du dentifrice, des après-shampoings, des déodorants, des démaquillants, etc 🧼.

Côté accessoires du quotidien, vous pourrez remplacer votre brosse à dents en plastique par une alternative bien plus écologique, que ce soit par un manche en bois ou une version rechargeable. De même pour d’autres produits, des alternatives responsables et réutilisables existent. Les cotons-tiges peuvent se transformer en un cure-oreille réutilisable et les cotons jetables peuvent devenir des cotons démaquillants en tissu, à la fois lavables et réutilisables 😁.

revendre produits écologiques salle de bain

De plus, au niveau menstruel, de nombreuses solutions se démocratisent pour remplacer les serviettes hygiéniques et les tampons jetables. Bien moins polluant et néfaste pour le corps et la planète, il y en a pour toutes les préférences : coupe menstruelle, serviette lavable, culotte menstruelle, etc. Tout est une question d’habitude et de préférence 😉 !

Vous êtes débutant·e et en quête d’un mode de vie zéro-déchet ? Notre gamme de produits écologiques pour la salle de bain devrait vous intéresser 😊 !

Les indispensables du zéro-déchet

La liste qui suit rassemble, selon nous, l’ensemble des produits zéro-déchet accessibles et indispensables à avoir lorsque l’on débute ce nouveau mode de vie. Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle peut vous permettre de vous lancer facilement et de savoir par où commencer.

Bien entendu, rien ne sert de tout acheter en même temps.

Voilà, maintenant, vous connaissez quelques conseils et astuces pour débuter au mieux le zéro-déchet  😊 ! Nous espérons vous avoir aidé et éclairci sur ce mode de vie écologique. Si c’est le cas et que vous avez apprécié lire cet article, n’hésitez pas à le partager à vos proches (autant convertir un maximum de monde au zéro-déchet, ça ne fera pas de mal à la planète 🤗).

Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à vous rendre dans l’espace commentaire 💬. Nous vous répondrons avec grand plaisir !

Laisser un commentaire ✍️

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.