2017 – L’année où tout a commencé 😁

Si vous êtes ici, c’est que vous voulez en savoir davantage sur la naissance et les débuts de J’aime mes dents ! 🤗. L’année 2017 a été une année charnière pour la marque, car c’est l’année où tout a commencé, notamment grâce à une superbe campagne de financement participatif ! On vous laisse découvrir tout cela plus bas ⬇️.

L’histoire commence par une idée de 3 amis 💡

Fin 2016, Alexis, Delphin et Thomas, travaillant en sein d’une même société, se mettent en tête de revisiter un objet du quotidien. Sensibles aux défis environnementaux et sociétaux d’aujourd’hui et de demain, ils souhaitent proposer un produit naturel en accord avec les enjeux sociétaux actuels 🌿, et si possible sans plastique.

co-fondateurs jaime mes dents

Convaincus par l’idée que la consommation de demain sera plus réfléchie et plus en phase avec les enjeux de préservation de notre planète, ils pensent alors à la brosse à dents 💡 ! Utilisée par tous et responsable d’une grande quantité de déchets plastiques (1200 tonnes de déchets par an 😖), la brosse à dents est l’objet du quotidien qu’il faut réinventer pour des brossages de dents plus écologiques et naturels, plus simples, et pour une bouche et des dents plus saines 🦷. Une idée folle, un pari fou, peut-être…

L’aventure débute par un crowdfunding “J’aime mes dents ! La brosse à dents dès 1€/mois” 😍

Fin novembre 2016, nous décidons de nous lancer avec une campagne de financement participatif sur Ulule. L’objectif 🤔 ? Récolter les premiers fonds pour développer une gamme de brosses à dents en bambou chinois pour adultes et pour enfants et ainsi répondre à la demande en proposant le meilleur prix. Bien entendu, tout cela au plus simple, au plus naturel et avec le sourire 😁 !

À travers ce financement participatif, nous avons cherché à transformer les brossages de dents du quotidien en un petit moment de sourire 😊 !

Pour ce faire, nous nous sommes engagés à livrer une brosse à dents 100% naturelle avec des poils en fibre de bambou et un manche en bambou Moso non traité. Du moins, c’était la promesse de notre campagne ! Malheureusement, nous avons eu quelques mésaventures avec notre fournisseur chinois qui n’était pas transparent sur les matières du produit fini. Après de nombreuses démarches et recherches, on s’est vite rendu compte que les poils étaient finalement en PBT (Polytéréphtalate de Butylène), un polymère industriel, comme le nylon 😖. Nous étions vraiment déçus, d’avoir été trompé d’une part et surtout d’avoir trompé le consommateur d’une autre part, puisque la transparence faire partie intégrante de l’ADN de J’aime mes dents !. Quoiqu’il en soit, si vous souhaitez en savoir plus sur la fabrication des brosses à dents en bambou, nous publierons très prochainement un article sur le sujet ✍️. Concernant le manche, nous voulions être le plus respectueux de l’environnement possible, ainsi, nous avons sélectionné du bambou Moso issu de forêts chinoises gérées de façon responsable et labellisées FSC 🎍.

Et pour que la santé bucco-dentaire et notre brosse à dents soient accessibles à tous, nous vous avons permis l‘abonnement aux brosses à dents (tous les 2 mois ou tous les 3 mois) à partir de 1€ par mois seulement 😉.

Après 30 jours, c’est un franc succès ! 340 contributeurs nous permettent d’atteindre 7 653€ et de dépasser notre objectif initial qui était de 3 000€ (soit 255%) 💪.

Mille mercis à tou·te·s 🙌 !

Ce soutien nous a permis de valider notre marché et de nous apporter la dose de motivation supplémentaire pour concrétiser ce projet à travers une marque.

merci jaime mes dents

La naissance de J’aime mes dents ! 💚

En avril 2017, nous avons créé l’entreprise Althode (petit secret, c’est le mélange du début de chacun de nos prénoms 🤫) et la marque J’aime mes dents ! 😍.

De formations comptable, marketing, commerciale, digitale et technique, on combinait à nous trois des métiers complémentaires qui nous ont aidés à créer la marque J’aime mes dents !. Ce projet entrepreneurial était pour nous l’occasion d’associer écoresponsabilité et plaisir 👌. D’autant plus que nous étions convaincus que nous pouvions changer le paysage de la brosse à dents en France. Comment ? En permettant à tous de changer son mode de consommation de façon plus responsable et sans être, pour autant, plus compliqué.

Mais pourquoi le nom J’aime mes dents ! 🤔 ?

  • Officiellement : il représente l’ambition de vous redonner le sourire quand vous vous lavez les dents, tout en vous disant : J’aime ma planète 🌍 !
  • Officieusement : l’envie d’entreprendre, la bonne entente entre trois potes et quelques brainstormings plus tard… ce nom simple et rempli de valeurs nous est apparu 🤗 !

La toute première revendeuse (coucou L’Épicerie 2 Pauline 👋) 🙏

Boutique en ligne tout juste lancée, marchandise arrivée à bon port, nous voilà en quête d’un super lieu pour remettre les contreparties de notre campagne à nos premier·e·s contributeur·rice·s ! Après quelques rapides recherches, il était tout trouvé : l’Épicerie 2 Pauline 🤗 !

Une rencontre, une présentation de nos produits, des échanges autour de nos valeurs et de nos origines (oui, oui comme Thomas, Pauline est originaire des Mauges) et la collaboration était lancée. @lepicerie2pauline, c’est une épicerie 100% vrac et bio 🌿 basée à Angers 📍 et qui vend désormais des brosses à dents en bambou personnalisées au nom de son magasin 💚.

Les premières réflexions autour de la Maline 🌳

Dès 2017, nous nous sommes dit que le marché de la brosse à dents manquait d’une véritable alternative responsable, écologique et française 🌿. Mais avant d’en arriver à jouer les trublions sur un marché avec des acteurs déjà bien en place, il fallait d’abord développer un marché avec des clients et une marque avec du sens. C’est pourquoi tout part de J’aime mes dents ! et de nos brosses à dents en bambou vendues par abonnement 😊.

En 2016, la brosse à dents en bambou 🎍 n’avait pas encore envahi le marché français et européen. Elle était encore très peu vendue sur notre sol, mais ce n’était qu’une question de mois ⏳…

Laisser un commentaire ✍️

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.